Terrains vagues

1998 – 2003

 

L’essai sur les terrains vagues trottait dans ma tête depuis mon deuxième travail synthèse à Matane. Mes images portaient sur les usines du parc industriel de cette même ville. Mon œil a pourtant fini par s’arrêter sur l’immensité des terrains inutilisés sur lesquels reposaient ces usines.

Le projet a réellement démarré à Montréal, au début de l’année 2002. La majorité du temps, ces terrains étaient là, clôturés, souillés, en attente d’un futur assiègement, en attente d’être oubliés… Ces lieux qui, bizarrement m’attirent, m’aident à rendre la laideur esthétique et l’indifférence attrayante.

Ce que j’aime de ces images, c’est que la majorité des lieux photographiés n’existent plus. L’Homme ne cesse de métamorphoser son environnement. Pourtant, la nature finit toujours par reprendre le dessus.

 

port-de-matane

panoramique-01

_____________________________________________

 

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :