Loin de sa mer

2009

Quelle belle région ! Quel beau coin de pays ! C’est tranquille, paisible, calme. On voudrait y rester… C’est ce que l’on entend le plus souvent de la part des touristes qui nous rendent visite à chaque année.

Pour un artiste contemporain, quitter Montréal pour revenir vivre dans sa région natale signifie « être loin de sa mère ». Au départ, on passe par l’étape de dépressurisation urbaine. Par la suite, comme partout ailleurs, on s’incruste dans l’engrenage de notre quotidien.

Le Bas-Saint-Laurent fait partie des régions éloignées. C’est un fait. Il ne doit pas être associé qu’à des paysages de bord de mer, des ballots de foin dans les champs lors de la moisson ou encore à des images de couchers de soleil. Il n’y a pas que cela. Il y a beaucoup plus. Il y a tout ce que les gens ne voient plus parce qu’ils ont trop regardé, il y a le vide de toute cette immensité, il y a le souvenir d’une population vieillissante, il y a l’abandon qui s’enracine autant dans les champs que dans nos agglomérations. Vous voyez? C’est ça que je veux vous montrer.

Le but de cet essai est de vous présenter ma réalité en tant qu’artiste contemporain dans un milieu plus rural, du moins, loin des grands centres. C’est par une vision personnelle et poétique que je veux faire découvrir ce qui retient mon attention photographiquement parlant au quotidien. Je veux approfondir davantage cet immense territoire pour me rendre plus sensible au milieu dans lequel nous vivons et me permettre d’avancer encore plus dans mon cheminement artistique. Le but de ce projet n’est pas de faire une étude complète du territoire bas laurentien mais plutôt l’exploration de lieux, de personnages, de paysages connus et inconnus qui m’interpellent.

Photographier pour moi c’est être témoin d’événements banals ou importants qui valent la peine d’être capturés pour ne pas que les gens oublient. Oublient quoi ? Les lieux, les personnes, les cultures, les mœurs… Elles représentent la mémoire d’une collectivité.

Au bout de la 20.

Route secondaire.

Il était une fois dans un royaume lointain…

Isoloir.

Ce qu’il reste de nous.

Diptyque (Série En réflexion).

Diptyque II (Série En réflexion).

Maison Monstre (Série En réflexion).

Maison Monstre II (Série En réflexion).

Loin de sa mer.

Montagne naturelle et artificielle (Série Terre humaine).

Montagne naturelle et artificielle II (Série Terre humaine).

Enchevêtrement (Série Terre humaine).

Enchevêtrement II (Série Terre humaine).

* Image sélectionnée pour l’exposition « Repérage – Collection Loto-Québec » – 2010.

D’où venons-nous?

Aux frontières de l’asphalte.

Finalité.

Route De la Station (Série Vers l’infini et plus loin encore).

Route Des Érables (Série Vers l’infini et plus loin encore).

Route du Vieux Moulin (Série Vers l’infini et plus loin encore).

Route 232 O (Série Vers l’infini et plus loin encore).

Nature humaine II.

Nature humaine.

Bullseye.

Pont de glace.

L’ombre de la glace.

Fille ou Garçon?

Pour voir celles qui n’ont pas été retenues pour l’exposition…  L’Écume des jours

logos

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :